Le mois dernier j’avais envie de recharger les batteries, d’évasion. Avec le chéri on a donc profité d’une journée ensoleillée pour faire un break. En une seule journée ? Pas facile me direz vous. Et pourtant si! Où? A Porquerolles: l’île la plus visitée de l’archipel des îles d’Or.

J’habite dans le Sud de la France depuis plus de 20ans et je n’avais encore jamais mis les pieds sur cette île. C’est dingue non? Quand je pense que depuis des années je m’obstine à visiter les quatre coins du monde alors que je ne connais même pas ce petit coin de paradis, entre terre et mer, juste à côté de chez moi!

En ce dimanche de mai, il fait beau, il fait bon, et surtout on est hors saison: le meilleur moment pour profiter de la région avant l’été, pour ceux et celles qui comme moi n’aimeraient pas trop la cohue.

Après 1h de route, nous voilà arrivés à Giens, à la Tour Fondue, d’où nous prenons la navette maritime qui rejoint en 10 minutes seulement Porquerolles et ses eaux turquoises.

A peine débarqués: le dépaysement est au rendez vous. On traverse le charmant port de l’île qui mène directement dans le coeur du village.

port

village

Le charme de la Provence opère déjà: on se sent envahir par un sentiment d’apaisement et de bien-être. La pleine saison est encore loin. On y trouve de nombreux bars et restaurants, des glaciers mais aussi plusieurs loueurs de vélo (des sièges bébé et des remorques pour enfants sont aussi disponibles).

L’île montre deux visages : un côté dominé par des falaises et des calanques qui se méritent, et un autre qui offre une ambiance plus farniente avec des plages de sable fin et des eaux bleu-turquoise.

C’est cette deuxième face de l’île que nous avons décidée de découvrir pour cette première rencontre avec les lieux. A la sortie du village, nous prenons donc la direction de la plage d’Argent.

Nous marchons en direction de la plage, sur un chemin bordé de pins et de chênes. Après quelques minutes d’efforts seulement, un petit sentier nous conduit à destination.

Nous ne sommes pas déçu du paysage: une grande plage de sable blanc se dessine devant nous et l’eau turquoise de la mer rejoint le bleu du ciel. On se sent presque coupé du monde.

 

« il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire. »

sentier

plage d'argent

Il est déjà midi passé, et nos estomacs commencent à se faire entendre. Ici, contrairement au village, il n’y a qu’un seul restaurant. Cela ne nous dérange pas : il faut dire que la vue est vraiment superbe! Un décor de carte postale, face à la mer. On se croirait dans les caraïbes. On y mange bien malgré une addition plutôt salée.

resto

porque

Enfin rassasiés, il est temps d’aller fouler ce sable fin et de se plonger dans l’eau transparente. Un vrai petit paradis où il est bon de se détendre. On se sent complétement déconnecté du temps! Pourtant il est déjà 17h. C’est déjà l’heure du retour. On repart ressourcés et des souvenirs plein la tête!

Photos by © Amanda.R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *